Nouvelle ligne Toulouse-Barcelone en 45 minutes

Aéroport : L'ouverture de la ligne Toulouse-Barcelone (Air Nostrum) parie sur les liens économiques et les perspectives touristiques dans les deux ans.

 

Les tentatives de création d'une ligne aérienne Toulouse-Barcelone ont été multiples : la première en 1978, puis en 1991 (Air France), 1996 (Air Nostrum) et 1997 avec Air Toulouse. Aucune n'a connu le succès. Pourtant, le 28 mars, Air Nostrum tente à nouveau le coup. Certes en convergence avec la mise en service du hall D ; mais aussi plus près que jamais de l'arrivée transfrontière du TGV côté Méditerranée, son prolongement jusqu'à Toulouse étant toutefois encore éloigné.

Toulouse-Barcelone : les arguments ne manquent pas pour justifier un tel lien. L'Eurorégion Pyrénées Méditerranée, créée en 2004, a pour objectif un espace économique s'appuyant principalement sur les entreprises, les universités et la culture. Nombre de secteurs d'activité sont présents sur les deux agglomérations (haute technologie, agro-alimentaire,…), tout comme l'ESC (500 étudiants en partage sur les deux sites), et le flux touristique dans les deux sens devrait s'accroître. Si les 35 000 passagers annuels sont espérés (65/70 % de remplissage), la rentabilité est fixée à 25 000. Le soutien de la Région Midi-Pyrénées à la candidature de Barcelone aux Jeux Olympiques de 2022 constitue un cap à long terme, alors même que le contexte actuel du trafic aérien incite à la prudence.

Les chiffres de croissance (voir notre infographie), laissent apparaître une hausse vers les hubs des compagnies major (la nouvelle ligne joue sur celui de Barcelone, espérant 30 % de ses passagers en connexion). La croissance opérant majoritairement aux dépens des lignes existantes via les compagnies low cost, Air Nostrum ne craint pas de « cannibaliser » sa liaison avec Madrid, la renforçant de trois unités à compter du 28 mars pour atteindre 31 vols par semaine. Les derniers chiffres mensuels de trafic (janvier 2010) indiquaient au départ de Blagnac +1,7 % (dont + 6,2 % à l'international), en continuité du bilan 2009 où la baisse globale (-1,7 %) était moindre sur les échanges hors frontière (-0,5 %). Au final, 7 vols hebdomadaires de plus pour Air Nostrum sur les 400 quotidiens actuels, et pour les Toulousains, les Ramblas plus près que la Méditerranée.


Sept vols par semaine

Sept vols par semaine (deux les lundis, mercredis et vendredis, un le dimanche) seront opérés par Air Nostrum (Compagnie Régionale franchise d'Iberia), sur un CRJ 200 (50 sièges). Tarifs s'échelonnant de 28 à 250 €, celui de lancement s'élevant à 59,5 tout inclus. Durée du vol 45 mn.
Réservez son voyage

Article du 05/03/2010 de http://www.ladepeche.fr